Foot - L1 - Les stades de France en retard

04/05/2007

 Il y a la vitrine, le Stade de France, et puis le(s) reste(s). Dans son édition de vendredi, L'Equipe remet en cause la qualité des stades en France. Si la France veut pouvoir rivaliser économiquement et sportivement avec ses concurrents européens, cela passe aussi par une modernisation de ses enceintes sportives. Pour le quotidien, l'hexagone est largement à la traîne.


«Vétusté, problèmes d'adaptations, de capacité et donc de fréquentation». Pour le président de la Ligue, Frédéric Thiriez : «Avec un peu plus de 20 000 spectateurs de moyenne, la fréquentation est de moitié plus faible que celle de nos voisins». A titre de comparaison, en Angleterre, ils sont plus de 34 000 à se déplacer dans les stades et plus de 38 000 en Allemagne. Près de 70 000 spectateurs assistent aux matches à domicile du Real Madrid en Liga. Deux fois plus qu'à Lyon...

Néanmoins, si le Stade de France, qui va fêter ses dix ans, est le seul habilité à recevoir une finale de Ligue des champions, la France tente, malgré son décalage structurel, culturel et économique, de faire son retard. Ainsi, à Lyon et Lille, deux nouveaux projets doivent éclore courant 2010. Des travaux de modernisation sont également prévus un peu partout comme à Toulouse, Metz, Nancy ou Lens. A Grenoble, ont promet le stade le plus moderne de France. Il sera livré fin 2007.

 

Source: lequipe.fr

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×